Humour : Les curiosités esthétiques de NYANGO

309191epilation12

Source : http://www.notre-blog.com/

Tout a commencé par le visionnage d’un film à la TV sur les conseils à suivre pour réussir les premiers rendez-vous galants. Il semblerait que lorsqu’on est une femme, il y ait des précautions à prendre, notamment au niveau de l’hygiène intime, pour vivre une romance extraordinaire dès les premières rencontres. Il Parait…

On pourrait trouver de l’information utile sur la santé des femmes sur madmoizelle, doctissimo, et autres sites de référence mais non, pour s’informer sur le sujet, NYANGO se connecte sur un blog animé par une jeune lycéenne, qui à ses heures perdues, prodigue des conseils beauté et santé aux ados. Ici on est entre ados, et le cadre serait plus propice aux confidences. La souris de l’ordinateur en main, NYANGO se balade nerveusement sur l’écran. La page d’accueil affiche une photo de Lolita, la blogueuse;une jeune rouquine rebelle au style gothique. Avec son énorme anneau grossièrement fixé dans le nez, ses paupières et pommettes maquillées comme un camion volé, et ce look vestimentaire qui lui donne l’allure d’un chou fleur, son image tranche avec la représentation qu’on se ferait d’une conseillère esthétique. NYANGO sourit en se faisant cette réflexion, avant de poursuivre sa navigation, quand son regard s’arrête net sur cette phrase. « soyez la première à télécharger le guide pour s’épiler le maillot comme une pro! » Tiens! C’est exactement çà qu’elle cherchait.

Un clic décisif sur le lien et quelques secondes plus tard, se déroule sous ses yeux ébahis une liste d’ingrédients, tous plus improbables les uns que les autres:

—335ml d’alcool+50ml de vinaigre

 —100ml de miel+une tranche d’avocat

NYANGO prépare son mélange. Enduire cette partie de son corps avec une mixture? Cela la laisse dubitative. Elle décide malgré tout de continuer.

Prévoir de la cire chaude, une bande et un pinceau.

Pour fabriquer de la cire, elle fouille le débarras et récupère une bougie non usagée qu’elle fait fondre dans un bol en porcelaine. L’adolescente ne manque pas d’inspiration. Pour la bande, elle s’accapare d’un morceau de sparadrap dans l’armoire à pharmacie familiale. Pour ce qui est du pinceau, elle en possède un.

 —AttentionAfin d’éviter les mauvaises surprises, essayez toujours sur une partie du corps moins sensible, avant de passer à l’action.

—En cas de brûlures intenses, frottez délicatement la zone irritée avec une noisette d’huile de palme; celle-ci a des vertus apaisantes.

NYANGO prend son courage à deux mains. Elle saisit son pinceau, puis hésite, une fois, deux fois, trois fois. Septique sur les résultats d’une potion obtenue à base de tels ingrédients, elle fouille son portefeuille et sort une carte d’affaires. Celle-ci lui avait été remise par cuculapraline, sa meilleure amie du lycée. C’est la carte d’affaires d’un salon esthétique réputée pour offrir les modes de paiement les plus flexibles à ses clients, la qualité de son service et ses tarifs abordables. NYANGO s’empare de son téléphone portable et compose le numéro. Rencard est pris pour l’après midi.

D’un pas alerte, NYANGO franchit la porte du salon esthétique. Elle a perdu trop de temps.

Il est 15 H, son rendez-vous galant est prévu pour 17H. Après avoir échangé quelques politesses, Lila l’esthéticienne lui demande exhiber la partie du corps sur laquelle est elle va appliquer son art. D’un naturel pudique, NYANGO se met à se ronger les ongles. C’était sa première fois chez l’esthéticienne. Sans aucun ménagement, Lila tonne:

—Dépêchez vous Madame, Vous n’êtes pas seule, Personne ne vous a mis un fusil sur la tempe pour vous emmener jusqu’ici!

Quoiqu’elle n’ait pas tort, NYANGO s’invente une scène où seule à seule, elle lui en collerait une. C’est fou ce sans gène avec lequel certains gynécos et esthéticiennes s’invitent dans notre intimité, pense t-elle. Sans manifester son exaspération, elle s’exécute. La séance d’épilation peut commencer:

Alors qu’elle geint en se tortillant comme un vers de terre, l’esthéticienne lui lance avec un sourire malicieux :

— Madame, arrêtez de bouger, il faut souffrir pour avoir un maillot sexy, je vous fais une jolie coupe! Vous vouliez un string c’est ça? Le pubis en ébullition, NYANGO rétorque d’un ton agacé :

— c’est vous la professionnelle, faites comme vous voulez ».

Madame l’esthéticienne se permet alors quelques libertés artistiques. je vais vous dessiner un « pompon » ; dit-elle avec le même sourire malicieux. La douleur est lancinante. NYANGO a vraiment envie de se lever et de lui arracher tous les poils du nez avec cette pince qui se trouve sur la table d’à coté.

Après quelques minutes, la séance de torture prend fin et Lila lui donne le prix de la prestation.

— Je croyais qu’on était d’accord quand je prenais rendez-vous au téléphone que je vous paierai le mois prochain, quand je recevrai mon argent de poche.

 —Non, les crédits sont réservés aux clientes abonnées depuis six mois.

—Comment je fais?

— Bah, écoutez, ce n’est pas à moi de répondre à cette question, ici au salon, nous ne travaillons pas pour la gloire. NYANGO passe quelques coups fils pour demander de l’aide à sa maman et à quelques amies. Aucune réponse favorable.

Énervée, elle assène, non sans culot.

—Vous savez quoi? faites comme vous voulez, mais recollez tous mes poils où ils étaient. Ainsi on sera quitte!

Qu’auriez vous fait à la place de NYANGO?

Émilie TCHOUALA, Fondatrice de Productions Ent.
N’oubliez pas de vous abonner en insérant votre E-mail sur la page d’accueil de notre site web ou par l’onglet  contact. N’ oubliez pas  de liker, de commenter et de partager. N’hésitez pas à faire des suggestions au bas des articles sur les thèmes que vous souhaiteriez voir traiter dans votre futur magazine. Vous pouvez également nous suivre sur facebook et twitter.
Retrouvons nous très vite pour d’autres aventures….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s