Humour : J’ai essayé les talons aiguilles

bd_chaussures

Source: le blog BD de Oni

20h30: Me voilà engoncée dans une robe droite longue et juchée sur des échasses de 15 centimètres, en route pour la soirée. 15 centimètres, il faut le faire! Je tangue, je vacille, je joue les funambules, mais à chaque fois, je retrouve mon équilibre. Esthétique oblige. Clopin-clopant, je fais des petites enjambées, telle une ratte apeurée. Il faut bien que j’arrive à cette soirée. Le lieu n’est qu’à quelques minutes. Les talons aiguilles, ça affine la silhouette et çà rend sexy, mais ce que les copines ne m’ont pas dit c’est que ça fait très mal aux pieds et au dos. J’attends toujours un brillant psychologue pour m’expliquer pourquoi les femmes s’infligent une telle souffrance au nom d’une beauté voulue par la société. Dans ma marche, apparaît à ma gauche, une collègue d’infortune. Dans mon Malheur, je me trouve presque mieux lotie: 1 mètre 50 environ, le sourire crispé, cambrée comme un hippocampe, avec ses talons vertigineux, elle avance. Et malgré cette démarche qu’elle veut élégante, je ne peux m’empêcher de sourire en voyant ses gros mollets ratatinés. À ce moment, je me dis que les amies n’ont pas tout à fait raison en affirmant que les talons affinent l’allure. Ça dépend…

Me voici enfin devant le chapiteau qui abrite déjà quelques invités. Alors que je cherche où prendre place, j’entends mon soupirant me susurrer à l’oreiller:

—T’as de jolies chaussures, elles me font chavirer!

—Moi,elles me font dandiner, p’tit con, pensé-je tout bas, en affichant un sourire de convenance.

Le pauvre n’y est pourtant pour rien. Je n’avais qu’à ne pas écouter les conseils des copines. De toutes les façons ma décision est prise: la prochaine fois, je mettrai une robe de soirée avec des charentaises. Et tant pis si c’est pas joli!

La soirée peut commencer. Ce n’est que le début d’un long « tête à tête » avec mes orteils en feu, dans ces chaussures trop hautes et qui à l’évidence ne sont pas à ma taille. Ignorant tout du calvaire que je vis, mon prétendant croit bon de m’impressionner :

 — Vous les femmes, vous avez le cul bordé de nouilles! Tu sais ce que cela signifie? Commence t-il.

 — Oui!

En effet, je sais que l’expression signifie avoir de la chance, mais je tente de me représenter mentalement un cul bordé de nouilles, la chose paraît tellement incongrue que je me dis que bien des garçons gagneraient à laisser libre cours à leur créativité, plutôt que d’aller copier des phrases nullissimes sur des sites internet de drague. Dans le même temps, je me demande dans quel état d’esprit se trouvaient les inventeurs de certaines expressions de la langue française. Il faut drôlement être inspiré pour croire qu’avoir le cul bordé de nouilles est synonyme d être chanceux!

En tout cas, je n’ai pas beaucoup de chance ce soir. Mes pieds ne tiennent plus en place, le petit orteil particulièrement indiscipliné me fait vivre le martyr. Comme si cela ne suffisait pas, le Disc Joker met une musique bruyante, sans rythme, et à plein volume. Et là, je me dis qu’en lui arrachant tous ces dreadlocks sur la tête, cela me soulagerait. Je me retiens . Pendant ce temps, Mon Jules est seul à écouter les histoires qu’il me raconte. J’ai cru entendre à un moment donné que son cœur battait pour moi. Le mien bat dans mes chaussures. Mes pieds se figent et ne sont plus que deux masses douloureuses. je me mets à délirer :  je m’imagine qu’en créant une petite fenêtre sur la chaussure au niveau du gros orteil, cela laisserait un peu d’air circuler et me ferait du bien. Je me dis que si j’avais en face de moi un fabriquant de talons aiguilles, j’ôterai les miens et je les lui enverrais en pleine figure. Mais tout ceci n’est qu’illusion !

Toujours en plein monologue intérieur, j’entends un souffle chaud se rapprocher de mon oreille gauche :

—  Un petit câlin ?  C’est Jules.
— Euh, tu ne voudrais plutôt pas me raccompagner chez moi ?

Émilie TCHOUALA, Fondatrice de Productions Ent.
N’oubliez pas de vous abonner en insérant votre E-mail sur la page d’accueil de notre site web ou par l’onglet  contact. N’ oubliez pas  de liker, de commenter et de partager. N’hésitez pas à faire des suggestions au bas des articles sur les thèmes que vous souhaiteriez voir traiter dans votre futur magazine. Vous pouvez également nous suivre sur facebook et twitter.
Retrouvons nous très vite pour d’autres aventures….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s